Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'ingrat

Par Léon LALEAU Puisque tu as frappé et que tes pieds sont las, entre, Visiteuse inconnue, au fier visage; entre, puisque s'alourdissent tes pas et qu'au dehors le vent lacérait ton corsage. Mon foyer est à toi; ses huis te sont ouverts, Jette ton humide...

Lire la suite